Le pool des pleutres

L\’art d\’être une bande de pleutres

Comme Beuby Éwingne dans Dallas

Posted by nikkipou sur novembre 8, 2006

Le Syndrome redevient le Syndrome, ou, Ce n’était qu’un rêve… Après la décevante réception à Kokkola et la désapprobation générale, Stockholm reste à Stockholm. Comme Pam Ewing qui se réveille après deux ans pour se rendre compte que son mari Beuby n’était pas mort, maisqu’il s’agissait d’un rêve, et bien, le pool au complet a rêvé et moi particulièrement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :